Informations pratiques / Se promener alentour





Témoin de son prestigieux passé, Curemonte conserve un patrimoine d'une très grande richesse : trois châteaux, trois églises, six ou sept "maisons nobles", sa halle, le tout accompagné d'un ensemble de maisons rurales de grande qualité et qui ont su préserver leur authenticité.

châteaux

Les châteaux se dressent au coeur du village de part et d'autre de l'église et de la halle qu'ils enserrent étroitement. Deux d'entre eux sont réunis à l'intérieur d'une même enceinte et n'ont jamais cessé depuis le XVIIème siècle d'être dans les mêmes mains : le château de Saint-Hilaire (tours carrées), le plus ancien, édifié à la fin du XIVème siècle juste à la fin de la guerre de Cent Ans qui avait fait disparaître les fortifications anciennes existant précédemment, et le château de Plas (tours rondes) qui, lui, remonte au milieu du XVIème.

Ces châteaux étaient en 1940 la propriété de Bel Gazou, la fille de Colette, le grand écrivain. Celle-ci vint s'y réfugier pendant quelques semaines et y écrivit son "Journal à Rebours". On peut y lire quelques pages pleines de poésie sur Curemonte.

Le troisième château jouxte la halle. C'est celui de la Johannie. Né sensiblement à la même date (début du XVème siècle), son architecture présente avec celle de St-Hilaire des similitudes tout à fait frappantes. A remarquer cependant la haute fenêtre sur rue à la décoration "renaissance" d'une richesse sans égale à Curemonte.

Nos "maisons nobles" font cercle autour de ce noyau. Elles nous viennent du XVIème siècle. Ce sont des demeures -on dirait aujourd'hui des hôtels particuliers- des officiers qui gravitaient autour et au service des seigneurs. Rondes ou carrées, plus simples ou plus ornées, leurs tours s'ajoutent à toutes les autres contribuant ainsi à accroître encore l'impression de forteresse qui se dégage de l'ensemble.

Quant à l'église, elle est une création féodale du XIIème siècle, même si au cours des siècles elle a subi de nombreux remaniements et ajouts. Complètement restaurée ces dernières années, elle a retrouvé une unité et une qualité de présentation tout à fait remarquables. Elle mérite la visite.

église et halle

Nos deux autres églises méritent également la visite. L'une est classée monument historique, l'autre est inscrite à l'Inventaire Supplémentaire. Elles sont désignées sous le nom des hameaux où elles sont implantées : LA COMBE pour l'une et SAINT-GENEST pour l'autre. Ces hameaux sont à environ 1,5 km du chef-lieu, mais dans des directions opposées.

L'église de La Combe est une "église mère". Construite sur des fondations mérovingiennes, elle date du XIème siècle et accuse un roman à la fois très pur et très primitif. Ouverte de Pâques à Toussaint, elle héberge diverses expositions : peintures et sculptures contemporaines ou photos d'art religieux notamment.

L'église de St-Genest a été créée au XIIème siècle par les moines bénédictins en parallèle d'une grange aujourd'hui disparue. Siège d'une paroisse de plein exercice jusqu'à la Révolution, elle est depuis rattachée à Curemonte. Maintenant restaurée par l'Association les Amis de Curemonte, elle est devenue un Musée à dominante religieuse. Le visiteur pourra y admirer un mobilier intéressant (retable et chaire à prêcher), divers objets sacerdotaux ainsi que de très belles peintures murales du XVème siècle.

Haut de page